Le Marrissement
Aller directement une autre traduction :
Rédigé par Dior

Lors d'une discussion au sujet d'un post à venir, je me suis rendu compte qu'il est un mot que j'utilise dans certains posts, dont le sens n'est pas clair pour tous, et pour cause, puisque ce mot n'existe pas, ou plutôt n'existe plus en français "officiel". Il s'agit du mot "Marrir" et de ses dérivés "Marrissement", "Marrisseur", "Marri(e)" et "Immarri(e)".

Ce mot et ses dérivés sont les traductions proposées par Jérôme Sainton, alias Yyr, grand étoilé de jrrvf, de termes utilisés par Tolkien dans ses écrits : to Mar et ses dérivés, respectivement Marring, Marrer, Marred et Unmarred. Ce verbe n'a en effet pas d'équivalent adéquat en français moderne (pour plus de détail, voir l' excellent essai consacré à la question par Jérôme).

La signification de ce mot au sein du Légendaire peut être caractérisée par les verbes suivants :

  • gêner, entraver, empêcher, bloquer : ainsi Melkor perturbe-t-il la Grande Musique, tout comme il entrave l'action des Valar lors du modelage d'Arda;
  • abîmer, dégrader, ruiner, diminuer, nuire, détruire les qualités, gâter, défigurer, blesser : ainsi les Elfes expliquent-ils la faiblesse de leur hröa;
  • confondre, troubler, affliger, s'égarer, se tromper, se troubler : ainsi le lien constant entre Arda Marrie et la douleur, la peine, le chagrin. C'est également à ce sens que l'on peut raccrocher les circonstances de la mort de Míriel.

Mais la signification de ce verbe chez Tolkien est particulière par rapport à sa signification en anglais, en ce qu'elle prend une dimension théologique : le Marrissement est inévitable, il est inscrit en Arda et dans le Temps. La signification devient alors une inclination, une tendance, une attirance inscrite dans la matière (et donc dans les créatures) d'Arda à la perversion. Comme le dit très bien Yyr, il s'agit d'une "entrave, qui abîme, qui blesse, et qui égare, produisant la peine et le doute". Bien plus, le Marrissement est également l'équivalent de la Tentation chez les Chrétiens.

Cette notion capitale de Marrissement sous-tend le triptyque tolkiennien Arda Immarrie - Arda Marrie - Arda Guérie, en anglais Arda Unmarred - Arda Marred - Arda Healed, et en Quenya Arda Alahasta - Arda Sahta/Hastaina - Arda Envinyanta. Arda Immarrie est Arda telle qu'elle aurait dû être sans le Marrissement, mais elle n'a jamais existé en dehors de la Grande Musique. Arda Marrie est l'Arda dans laquelle le Légendaire se déroule. Quant à Arda Guérie, c'est ce qu'Arda deviendra lorsque le Marrissement sera défait, après la défaite finale de Melkor le Marrisseur.

__________