Lettre 6 - A Madame E.M.Wright
Aller directement une autre traduction :
Rédigé par Dior, Olivia et Celebrian
En 1920, Tolkien fut nommé Lecteur en langue anglaise à l'université de Leeds, un poste qui se vit convertir en chaire: voir la no.46 pour un compte-rendu de l'interview qui mena à cette nomination. Tolkien était à présent marié à Edith Bratt, et en 1923, avait déjà deux enfants, John et Michael. En 1922, il avait publié un glossaire pour un Lecteur de moyen anglais qui fut édité par son ancien tuteur, Kenneth Sisam. Il commença également à travailler avec E.V.Gordon sur une édition de Sir Gawain and the Green Knight [ ndtr : Sire Gawain et le Chevalier Vert]. La lettre qui suit, reconnaissant la parution d'un article sur ce poème, est adressée à l'épouse de Joseph Wright, l'éditeur de English Dialect Dictionary ("E.D.D.") [ ndtr : Dictionnaire de Dialecte anglais]. Tolkien avait étudié la philologie avec Wright à Oxford.

Université de Leeds

13 février 1923

Chère Madame Wright,

            Je vous suis très reconnaissant pour la copie dactylographiée ainsi que pour vos aimables remarques au sujet du glossaire. J'y ai certainement passé une énorme quantité de temps qu'il m'est terrible de me remémorer, et j'ai longtemps reporté le Lecteur accumulant des malédictions sur ma tête, mais ce fut instructif.

            Je n'ai pas besoin de vous dire que je suis convaincu par votre article et ravi d'être assuré qu'une autre partie grossière de "Sir G." est maintenant définitivement améliorée par vos soins.

            Nous venons tout juste de traverser un Noël quelque peu désastreux car les enfants ont choisi ce moment pour avoir la rougeole. Au début janvier, j'étais le seul épargné dans la maison, les patients incluant l'épouse et l'infirmière. Le travail que je devais faire durant les vacances était fichu, mais ils (non pas le travail) vont tous mieux maintenant et ce n'est pas plus mal. J'y ai échappé. J'espère que vous vous portez bien ainsi que le professeur Wright. Je n'ai reçu aucune nouvelle de lui dernièrement, ce que j'ai interprété favorablement.

            Le moyen anglais est un champ très intéressant et je commence à croire qu'il a été peu travaillé parce qu'aussitôt qu'on tourne un regard personnel et attentif vers l'une quelconque de ses petites parties, tout semble s'effriter et tomber en pièces - pour ce qui en est de la langue en tout cas. E.D.D. est certainement indispensable, ou " unentbehrlich" comme il est réellement plus naturel à un esprit philologique de le dire, et j'encourage les gens à l'explorer.

            Mon épouse souhaite se rappeler à votre bon souvenir et joint ses salutations aux miennes.

Sincèrement vôtre,
J.R.R.Tolkien

            La philologie progresse vraiment ici. La proportion d'étudiants en langue est très élevée, et il n'y a aucune trace d'enrôlement forcé ! J.R.R.T.